Le projet TAO

Le projet TAO (Tram Aéroport Entrée Ouest)

Des embouteillages quotidiens.

Un transport en commun en site propre bus saturé. 

Certains habitants du territoire de la CINOR qui renoncent à accepter un travail, car ils ne peuvent pas se déplacer, en temps et heure.

Un aéroport engorgé auquel nous ne pourrons plus accéder, dès 2022, sans une solution de transport à haut niveau de services.

La révision obligatoire du Plan de Déplacements Urbains constitue une opportunité d’accélérer la mise en œuvre de nouveaux modes de déplacements pour favoriser la qualité de vie des citoyens du NORD, tout en préservant l’environnement.

Le Tramway Aéroport Entrée Ouest, dit « TAO », représente une réponse durable, nécessaire à court terme !

Alors ensemble, réfléchissons aux mobilités de demain !

TAO c’est le tramway de la CINOR reliant Duparc au Barachois en 30 minutes et l’Hotel de Ville à l’Aéroport en 25 minutes.

Avec une vitesse commerciale de 20km/h, une fréquence d’intervalle de 6 minutes à court terme et 4 minutes à plus long terme en heures de pointe, TAO accueillera 60 000 passagers dès la mise en service en 2023 et 80 000 à 100 000 passagers à terme. Quatre Parking-Relais (P+R/PEM) sont définis le long du tracé avec des capacités de stationnement de 600 places sur chacun des P+R/PEM de Duparc et du Bas de la Rivière et de 300 places chacunes sur les P+R/PEM de Butor et du Chaudron.

Les P+R/PEM disposeront également de services tels que des commerces mais aussi des services de mobilités notamment des los en libre service (VLS), autos en libre service (ALS), aires de covoiturage comme le préconise le plan d’actions du PDU révisé de la CINOR.